08 juin 2018

Libérez votre cerveau

 

 

Posté par Zorglub34 à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2018

L'accompagnement dans le projet professionnel selon André CHAUVET

 

Kelvoa : parole et échange pour les professionnels de l'accompagnement.

Les commentaires sont fermés pour cet article. Mercredi 27 juin 2018 La Boate 35 Rue de la Paix, 13001 Marseille Si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble. Ce proverbe africain illustre à merveille ce qui nous réunit. KELVOA a été créée par un collectif de professionnels européens.

https://www.kelvoa.com

 Vous pouver aussi voir une conférence découpée en petites séquences à partir de l'extrait suivant :

Conférence avec André Chauvet - Partie 1 - Présentation par Christelle Duclos

Posté par Zorglub34 à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2018

Le coeur, la tête, la main

Capture te coeur main

Posté par Zorglub34 à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2018

Des idées pour l’enseignement en formation professionnelle

Ce n’est pas le résultat de la tâche qu’il faut atteindre, mais plutôt la compréhension des circonstances de la situation de travail qui va donner du sens à la tâche qu’il faut faire comprendre.
(Henri Boudreault, 2014)

L’enseignant n’a pas pour fonction de transmettre ses savoirs, mais de les faire comprendre.
(Henri Boudreault, 2014)

Les apprenants doivent acquérir des savoirs, réaliser des savoir-faire, et manifester des savoir-être pour pouvoir être compétents.
(Henri Boudreault, 2014)

L’approche programme, pour l’élève, rend la formation plus signifiante, car les apprentissages se présentent comme un tout plus cohérent.
(MEES)

Le savoir est toujours extérieur alors que la connaissance fait partie de soi.
(Delacour, 2017)

La manifestation des savoir-être propres à une activité professionnelle constitue le fondement de ce qu’une personne est bien ce qu’elle prétend être comme professionnelle.
(Henri Boudreault, 2014)

L’enseignant n’a pas pour mission d’obtenir des élèves qu’ils apprennent, mais bien de faire en sorte qu’ils puissent apprendre. Il a pour tâche, non la prise en charge de l’apprentissage – ce qui demeure hors de son pouvoir – mais la pris en charge de la création des conditions de possibilité d’apprentissage.
(Chavalland, 1986)

On peut acquérir des savoirs sans les comprendre, mais on ne peut pas être compétent sans comprendre les savoirs.
(Henri Boudreault, 2017)

Etre compétent, ce n’est pas savoir appliquer un ensemble de connaissances à une situation, c’est pouvoir organiser son activité pour s’adapter aux caractéristiques de la situation.
(Pastré, 2011)

Comprendre consiste à dégager la raison des choses ; réussir ne revient qu’à les utiliser avec succès.
(Piaget, 1974)

Seul l’apprenant peut apprendre, mais il ne peut apprendre seul.
(Gordan, 1998)

Le but de la formation n’est pas de faire réussir les examens, mais de développer la compétence des apprenants.
(Henri Boudreault, 2010)

Il existe des savoirs ignorés, mais il n’existe pas d’apprenant ignorant.
(Delecour, 2017)

Pour apprendre l’apprenant doit être actif émotivement, manuellement et mentalement.
(Henri Boudreault, 2017

Une formation n’est pas faite pour celui qui la donne mais pour celui qui la reçoit.
(Henri Boudreault, 2015 inspiré de Prégent)

L’apprenant intégrera le marché du travail premièrement à partir de ses attitudes professionnelles plutôt qu’à partir de ses capacités techniques.
(Henri Boudreault, 2017)

L’apprenant n’est pas motivé à chercher ce qu’il connaît et ne peut chercher ce qu’il ignore. Il faut donc lui faire découvrir ce qu’il ignore plutôt que de s’acharner à lui transmettre des savoirs.
(Henri Boudreault, 2017)

Posté par Zorglub34 à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

SU.P.OR. : SUivi Pédagogique ORganisé

Vous trouverez sur le lien suivant un site réalisé par Henri Boudreault, professeur à l'Université de Montréal, qui synthétise les techniques pour favoriser l’amélioration des apprentissages et le développement des compétences en formation professionnelle.

Vous y trouverez aussi un glossaire de la formation professionnelle, toute une série d'articles et de liens :

http://www.supor.org/

10 mai 2018

Changer de paradigme

 

Posté par Zorglub34 à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2018

De l'apprentissage à la formation

De l’apprentissage à la formation

 

Ecrit par Philippe Carré, ce dossier est un plaidoyer pour une nouvelle approche de l’apprentissage qu’il confronte aux conceptions anciennes de la formation. Il y formule une vision critique de l’image classique de la formation et tente de démontrer l’impératif de rendre la priorité à l’apprentissage. Dans un second temps, il souhaite démontrer l’utilité de dépasser les postures et postulats pour parvenir à élaborer une nouvelle psychopédagogie des adultes qui tiendrait compte à la fois de la psychologie des apprentissages et de la pédagogie des adultes.

L’auteur fait le constat d’une « erreur pédagogique » fondamentale  consistant en une confusion entre les termes formation et apprentissage. Si le processus de formation nécessite l’intervention d’autrui dans le développement des compétences d’un tiers, l’apprentissage relève d’un processus psychologique interne dont l’apprenant est l’élément central.  La confusion (subsomption) entre les deux concepts induit un manque de pertinence et d’efficacité des processus de formation.

Il souligne en outre qu’un acte de formation nécessite des actes d’apprentissages soumis à l’épreuve du réel pour être transformés en compétence et que cette compétence ne signifie pas directement performance. Par cette idée, il met en évidence l’idée que la formation n’est pas une finalité pour régler les problèmes sociaux mais l’outil pour y parvenir.

Or, selon lui, les schémas classiques sont imprégnés d’une vision scolaire en décalage avec l’époque actuelle. Il démontre au cours de l’évolution des courants de pensée des sciences de l’éducation, les insuffisances ou les imperfections des différentes théories, tout en soulignant leur évolution vers les sciences actuelles de l’éducation, et en particulier le courant « andragogique ».  L’évolution des théories et les différents courants de l’apprentissage se sont tous concentrés sur la manière qu’a un adulte d’apprendre. Les travaux de l’andragogie complètent et renforcent l’essor d’une psychopédagogie des adultes. Sans opposer les deux, selon l’auteur, une synthèse est possible à condition de  dépasser les postures pour dégager une conception plus large et ouverte des spécificités de l’apprentissage de l’enfant jusqu’à l’adulte.

Il part d’un postulat : un apprentissage est nécessairement et indissociablement à la fois individuel et social : « on apprend seul, mais jamais sans les autres ». A partir de ce postulat il relève trois paramètres essentiels : l’intégration de nouveaux savoirs exige la mise à jour de savoirs antérieurs avant l’assimilation de nouvelles données (facteurs cognitifs). La motivation influe puissamment sur la compréhension (facteurs conatif). Les stratégies d’autorégulation de l’apprenant contribuent à sa réussite. Il en déduit la notion d’agentivité, c’est-à-dire le pouvoir d’agir du sujet comme caractéristique essentielle de l’efficacité. L’agentivité n’existe qu’au milieu d’un tissu social ou environnemental. Elle n’opère pas « hors sol ».

De cette agentivité, il pense pouvoir permettre la facilitation de l’apprentissage par le moyen de la pédagogie de la facilitation construite à partir des connaissances du sujet, motivé et autorégulé et de la nouvelle psychopédagogie des adultes, une science à re-découvrir pour mettre en évidence les relations entre psychologie des apprentissages et pédagogie des adultes.

Posté par Zorglub34 à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,